Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

LE SAVOIR EST UNE ARME

C’est la chronique ordinaire de certaines écoles de mode, qui sont aujourd’hui des boîtes à apprentissage, motivées plus par faire des bénéfices que de donner une vraie instruction à des étudiants qui veulent travailler pour ce métier ; une sorte de "dépôt de Bihan". C’est la chronique ordinaire de la vie de tous les jours, avec des classes surchargées, et des professeurs sous-payés, pour des inscriptions toujours plus onéreuses. Les responsables de départements, dont je faisais partie, doivent jongler avec les impératifs budgétaires pour trouver les meilleurs professeurs à petit prix. Connaissez-vous un discounter de prof. ?
Il faut puiser dans des réseaux personnels, faisant jouer nos amitiés, au risque de mettre en péril celles-ci, et parfois, compléter le salaire de certains avec ses propres deniers.  C’est la chronique ordinaire d'une direction qui reproche au corps professoral de ne pas chercher de nouveaux étudiants appelés clients. Ah ! pardon je n’avais pas sai…

Derniers articles

MARTIN HIJACKS PHASE TERMINAL

LVMH ACHETE UN FLORENTIN

CHAPEAU CHAMPEAUX

JET PACK TO STARS

ON AURAIT PU DIRE BIEN DES CHOSES

UN CAFÉ NOMMÉ DÉSIR

HÉTÉRONYMES DE GUERLAIN

COLORATURA DE CARTIER

DIX MILLIARDS DE TRILLIONS DE CARATS

CHAMPION DU MODE BUSINESS

UN AMOUR DE PORCELAINE

FOURNIÉ FENÊTRE SUR SCOOP

EYMERIC FRANCOIS 2019

RAMI ZAKHEM GLAMOURO-SCOPE

CHANEL LE VIEL HOMME ET LA SEINE

DIOR MÉLANIQUE ET VIEILLES DENTELLES

JOSSE OUVRAGE D’ESPRIT

LES FOSSOYEURS DE LA HAUTE COUTURE

ESMOD EN ÊTRE D'EXCELLENCE

CRITIQUE DE MODE, OÙ ÊTES VOUS ?