Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

UN DEROXAT OU UN DIOR

La mode est définitivement « descendue dans la rue ». La mise en scène du sexe dans les campagnes publicitaires montre la volonté réelle de populariser le luxe, et, en invitant Madame Kardashian aux présentations, cela ne rend pas celles-ci plus sélectives mais plus populaires. Rousseau qualifiait le luxe de «diamétralement opposé aux bonnes mœurs» et d’ennemi numéro un de la vertu (cf. Discours sur les sciences et les arts). Dans nos esprits, ce luxe machisme, sexisme, sadomasochisme, tapageur, n’est pas plus vulgaire que cela par habitude de voir ses dérives
Si le porno chic a fait tâche dans l’industrie, il contrecarre nos idéaux de raffinement et nos rêves d’élégance pour nous ramener au prosaïque, mais quand on voit la fille qui est à l’origine de cela on peut voir effectivement un monstre de distinction. Toutefois, malgré ses innombrables méandres, le luxe continuera toujours à nous fasciner, on l’aimera, on le détestera puis on l’aimera de nouveau… Il ne cessera jamais de nous…

Derniers articles

JUNKO SHIMADA 1960 VÔTRE

LE LUXE DE L’HORREUR

UNE TRUFFE DANS LE MARAIS

MAGIQUE RICHARD RENÉ

FASHION NEURONES AU CHÔMAGE

BALMAIN UN TOUR DE COPISTE

CHANEL, SOUS LES PAVÉS, LA PLAGE

LEONARD MASAÏ A LA TRONÇONNEUSE

SACAI LA SÉNESCENCE DE LA COUTURE

HERMES LE MIROIR AUX ALOUETTES

YVES ST LAURENT PARIS

GUCCI, ÇA C’EST PALACE !

DIOR L'HIPPO TA LA MUSE 2019

SAVAGE BY RIE ANNAL

GAFA TES DROITS

NICKI MINAJ UN DIESEL

FRANCK SORBIER

UN DÉFILÉ BARGE

OSCAR DE LA MODA

JOURNÉES DU PATRIMOINE