Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

LES SENTINELLES DU PEUPLE FASHION

Existe-il encore des critiques de mode dans cette profession ? L’industrie du luxe et de la mode, qui cadre ses journalistes et ses influenceurs journaleux en les mettant sous perfusion d’argent, n’engendre que des courtisans et d’infatigables scribouilleurs qui vivent au crochet des marques. De faux talents métaphoriseurs de mots ampoulés, ne parlant jamais avec réflexion, des « Flop Fringant », pas vraiment dangereux, il est vrai, mais qui pensent que le mieux, c’est le bien d’autrui.
En tous cas, les marques se contentent de peu. Elles souhaitent faire appel à de bons valets, peu hostiles au banal et préfèrent cela à un « J’accuse » de Cola littéraire, louche et chef des odeurs qui pourraient lâcher une vérité lors d’un petit moment bien choisi. Si vous critiquez ces groupes, et même si cette critique est constructive, ceux-ci vous blacklistent systématiquement pour vous reléguer dans les bas-fonds de leur fausse à putains.
Sorte de purgatoire du luxe, où il faut passer pour montr…

Derniers articles

LE PROTOCOLE UNE IDÉE

VUITTON SUR UNE LIGNE AÉRIENNE

GUCCI ROUGIT BRILLE ET TRAHIT

AURORA ÉTONNEMENT VÔTRE

BIEN MAL ACQUIS NE PROFITE QU’APRÈS

DOCTEUR MAOUSSE

NODALETO CONTRE-PIED

DHL MODE EXPRESS

SE MOQUER DE SOI

FEMMES BRONDES, JE VOUS AIME

VUITTON SENTEUR ET SANS REPROCHE

EATALY L'ANTI MEZZOGIORNO

VOYOUCRATIE S’ABSTENIR

ATELIER BOIVIN L’EFFET PAPILLON

AVEC STUPEUR ET TRESSAILLEMENT

50 NUANCES DU FLOP FRINGANT

LAPÉROUSE POUR UN « GALAUP » D’ESSAIS

QUAND LA CHINE S’ÉMERVEILLERA

UN VOYAGE TOUTÂNK CAMION

ST LAURENT OU TANT